Beautiful Body Project

 

Il est clair que ce billet n’est pas habituel et que je vais peut-être avoir quelques réactions… Pourtant je ne peux que m’incliner face à la belle et talentueuse idée de la photographe Jade Beall dont le thème « A Beautiful Body Project » montre une volonté d’ouvrir le corps vécu dans l’imagerie traditionnelle et parfois un peu lissée du nu.

 

Jade Beall best shot

C’est vrai, soyons sincères, nos corps portent les stigmates de nos vies. Jeunes ils sont souvent plus désirables et mieux faits que lorsque le temps a commencé son œuvre, ou les accidents marqués de leurs morsures les lieux choyés et soudain abîmés…! Nos corps vivent et gardent la mémoire de nos excès et de nos aventures: le tabac, l’alcool, le sport, la vie en extérieure, la grossesse, la pénibilité d’un travail, la maladie, les opérations, la chirurgie esthétique… Tout cela laisse des traces et nos premières rides deviendront doucement les fossés dans lesquels les larmes du temps couleront comme dans une rigole que nous aurons forgé.

 

_JTB7388-2

Alors oui, même si Tendre Bulle a pour principe de nous faire voir du classiquement beau au sens des corps présentés, aujourd’hui je vous invite à rejoindre le projet de cette grande dame de la photo! Je dois ce lien à Chris de Briboceane qui m’a invité à en prendre connaissance. Sans doute, comme pour beaucoup, vous connaitrez une forme d’attirance-répulsion assez contradictoire en regardant ces photos, mais elles obéissent toutes à la logique du projet de Jade Beall: Laisser chacun raconter sa propre histoire, l’écrire, la mettre en photo et la partager afin que chaque femme qui la lira puisse devancer ses questions et dépasser sa propre souffrance! L’idée est magnifique et le rendu à la hauteur. On y sent à chaque instant une réelle et poignante émotion! J’admire beaucoup ces personnes qui ont ainsi le courage de suivre cette sorte de thérapie photographique où rien ne se cache puisqu’on se met à nu… L’exhibition de soi comme méthode d’introspection pour dépasser les assauts cruels des épreuves…

 

JTB8266-399x600

Peut-être qu’à votre tour vous aurez envie de rejoindre ce tableau. J’avoue que l’idée m’effleure parfois de photographier autre chose que ce que l’entendement habituel aime regarder pour ne plus se voir lui-même. Pas à pas le chemin du destin trace sa route et il est inexorable que l’anti-destin photographique, comme Dorian Gray devant son image, joue un temps en nous fixant sur le carton de l’image, mais que la rivière rejoindra le fleuve et finira par plonger dans l’océan…. Les certitudes de la jeunesse triomphante, l’orgueil de nos corps épanouis passera avec les moments de débâcle… Et un jour, demain peut-être, on se réveillera en mesurant à quel point on ressemble à ce dont on se moquait comme pour mieux se l’exorciser à soi-même. Le projet de Jade Beall permet ce passage en osant regarder. Un peu comme le spectacle de ces personnes âgées nues et enlacées, s’aimant tendrement, mais que nous ne voulons pas regarder pour ne pas se projeter…

337922_259175397463274_1638668019_o

Ci-dessous la vidéo sur You Tube qui annonce le premier livre de la série intitulé « Mothers« . Vous pouvez l’acheter… Vous pouvez aussi lire cet article du Guardian

 

 

Bon c’est pas le plus joyeux de mes billets, mais je l’ai senti comme ça… Rassurez vous, ce n’est qu’un instant, la suite devrait vite vous rassurer… Je ménage un peu mes lectrices et mes lecteurs!

Toutes les images publiées ici sont la propriété des auteurs et de © Jade Beall. Vous pouvez adhérer et soutenir son projet en vous inscrivant ici

 

Merci de voter pour ce billet !

2
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Les plus récents Les plus anciens Les mieux notés
Être informé si
Briboceane
Invité

Que d’émotion à la lecture de votre billet !
Oui, il est bon de sortir « des sentiers battus », des canons habituels de la beauté.
Tout ce travail fait part cette photographe américaine est simplement émouvant car au-delà des des clichés crus et émouvants chacune se voit l’occasion de partager son histoire, sa vulnérabilité mais aussi sa beauté.
Et la beauté réside aussi dans ces corps là…
Je le partage du côté de mes lecteurs !
Merci encore !